de la bonté de fon efprit, que de fin expérience quelques T faits d’entre ceux que ie vous prefiente en cét Ouurage.
Ouurage qui vous regarde, Monsei
gneur , & qui vous efi deu comme redeuable à vos bontés, & comme tri
but aire à voftre honneur : foit parce qu'­
il procede d’vne Compagnie que vous daignez, fauorifer dvne bienueillance
fbeciale , & dvn des membres
le qui vous efi totalement acquis : fioit parce que le Roy , apres auoir reconnu que vous lauiez, très-dignement
fidèlement feruy , lors que ces années payées il vous confia la reueue des plus fortes & des plus importantes Places
de fion Royaume , pour en accroifire
la force & y reparer les defauts, filon que vous le iugeriez, d propos ; & vous ayant en fuite efleué pour comble des au
très