L’artisan pratique (№ 264)
Коллектив авторов01.06.1931
Dans l҆exécution de nos travaux sur cuivre jaune nous pré


conisons beaucoup l’emploi des patines n°' 13 et 8 qui permettent, par superposi




tion, d’obtenir de très beaux




tons bruns ; nous avons expliqué à diverses reprises le mode d emploi et notamment dans notre numéro A. P. 142.




Mais, sur cuivre jaune et rouge la patine n° 13




peut et doit être employée seule quand on désire obtenir un beau ton vert-de-gris




ancien semblable à celui des vieilles médailles. Comme ce résultat ne peut être obtenu avec la rapidité des autres patines, nous allons expliquer ici la manière d opérer qu il




s’agisse de cuivre jaune ou rouge. Verser la patine n° 13 sur le cuivre et assez largement pour que la patine recouvre le métal et 1 étendre avec un cbiffon. Laisser sécher un quart d’heure et recommencer l’opération. Attendre douze heures afin que les sels d ammoniaque se déposent sur le cuivre qu’ils attaquent en donnant à celui-ci une très belle patine ancienne d’un magnifique vert-de-gris. Si on préfère, des reliefs sur lesquels on retrouvera la teinte primitive du cuivre, les éclaircir en les frottant avec un tampon d’ouate imbibé de quelques gouttes d’buile de vaseline et de très peu de ponce fine n" 200. Dès le résultat obtenu, essuyer pour faire disparaître toutes les particules de ponce, sécber et vernir au vernis cuivre mis au pinceau. (Pour toutes ces opérations, se munir de doigts de caoutchouc.) Dans ce numéro nous faisons paraître un cadre intitulé «Frise Egyptienne» dont la décoration en cuivre jaune doit être patinée vert-de-gris comme nous venons de l’expliquer.




Un nouveau grand panneau peint sur toile à tapisserie




avec nos couleurs lavables




L


e grand panneau décoratif que nous faisons paraître


dans ce numéro, avec une réduction en couleurs, est destiné à faire pendant à celui intitulé « Les Ibis »




paru dans notre numero A. P. 193. C est sur le désir exprimé par diverses personnes que nous avons composé ce panneau d un bel effet décoratif.




Un classeur plat pour bureau




Lorsqu’on peint sur un tissu quelconque avec nos couleurs lavables et qu’on lave le pinceau à l’eau pour passer d’une couleur à une autre, il faut essuyer le pinceau avec un chiffon et en exprimer complètement l’ean qui ne se mélange pas à la couleur et produirait des auréoles sur le tissu. Une couleur lavable épaissie dans le flacon, mais non desséchée, peut être diluée avec du « clari




fiant » mais il faut avoir soin de bien mélanger pour avoir une couleur homogène et ne pas mettre trop de «clarifiant» pour éviter une baisse de ton.




devra toujours proscrire toute décoration sur le milieu du dessus et ne pas utiliser ni cabocbons, ni cloutage afin de conserver à cet objet la sobriété qui convient au bureau d’un bomme d’affaires. Les teintes que nous indiquons




pour son exécution en pyrogravure pourront être modifiées puisqu elles doivent être dépendantes de la coloration du bureau ou de ce qui l’entoure.


L Artisan Pratique.


Emploi spécial de la patine vert-de-qris n° 13 C


e nouveau classeur plat est le classeur type pour


bomme d’affaires, car il ne doit contenir que des feuilles et enveloppes du format commercial et des demifeuilles genre « mémorandum ».




Sa surface plate du dessus est toute indiquée pour poser un vase, un objet d art ou une lampe. Ce genre de classeur se prête à diverses décorations, que ce soit le tarso, la pyrogravure ou les applications de métal, mais on