L’art decoratif (№ 168)
Коллектив авторов20.03.1912
ou Malines devient une ville riche et florissante. Son nom, d’après le Dr Gessler, paraît provenir d’une forme germanique maginloon, ce qui signifiait grand marécage ou grand pré.
Presque capitale des Flandres, elle fut toujours une cité d’art et l’exposition récente
célèbre par son charme de vieille cité assoupie depuis des siècles, Malines ne lui cède pas en beauté.
Aux temps où l’humanité s’éveillait à peine, ce fut ici une cité lacustre ; puis Mechelen En haut, Notre-Dame d’Hanswyck en dentelle de Malines. En bas, fond de bonnet
en dentelle de Malines.