L’art decoratif (№ 179)
Коллектив авторов05.09.1912
En Rassie, au contraire, l’intérêt des meilleurs artistes pour le livre est un phénomène gé
néral. El il n’est pas seulement du à l’influence de Morris, premier combat
tant pour la régénéralion du livre
artistique, et Beardsley, le plus grand maître de l’art du noir. Non, malgré tout le cosmopoli
tisme d’inspiration des dessinateurs russes, ce goût pour la décoration orne
mentale est très profondément lié aux sources populaires et psycholo
giques russes, tout en étant la racine même de cet essor du décor théâtral qui, récemment, a tantcharmé Paris...
Les recherches scien tifiques des dernières années,
paiticulicrement poussées dans le nord de la Russie, ont montré que l’esprit artistique du peuple russe s’était manifesté avec le plus d’éclat dans le domaine de l’architecture
et de la décoration des habitations.
Les broderies, la sculpture sur bois et sur ivoire, les jouets anciens, heureusement mieux conservés en Russie que les différents monuments de l’art populaire dans les autres
pays, témoignent de l’amour pour l’ornementation, inné dans le peuple russe. Ce goût a juste
RCERICH.
d. stellezky.—Dessin ( tiré de la revue a Apollon». Saint-Pétersbourg.)